To Creuzevault and to Nobody

Ligne de fuite

Benjamin and Brecht: The Story of a Friendship

Checkmate for a Broken Republic

Nous allions, changeant de pays plus souvent que de souliers,A travers les guerres de classes, désespérésLà où il n’y avait qu’injustice et pas de révolte.

To Ulysse

To Vulture

Perché Nessuno è l’altro nome di ULISSE

Because Nobody is The Other Name of Ulysse

Au violeur qui gîte au fond de chaque ex-ami

Il y a des camps aujourd’hui, et cela nous paraît évident, celui du Pouvoir, et celui du Désir.

Le Pouvoir nous parle du Maître, et ne peut au fond qu’être fasciste

Le Désir nous parle d’Insurrection, et ne peut au fond qu’être communiste

Il tranello è che nel cuore di ogni compagno riesiede un fascista

e la parola dell’Ala creativa dell’autonomia bolognese ce l’insegna da Pazienza a Frank Zappa,

camarades, libérez vous du fasciste qui guide votre inconscient

Jeunes filles sortez du rapport de séduction pour vous relationner à l’Autre sur un plan de parité

car

qu’est ce que c’est beau de faire un pas à de deux

en enfants perdus,

senza cartà d’identità né memoria

nella terra degli angeli,

per definizione A-sessuata e dunque

afrodisiaca nel suo più altro grado

per un renversement diabolique,

lilithien

de la parole de S.Augustin.

Car Augustin ce pretre du Moyen Age

n’essaia rien d’autre que cela, d’enlever au mythe d’Hermaphrodite

sa juste dose d’érotisme.

Heureusement qu’une jeune poète du XXème appelée Virginia Woolf

et soeur de Shakespeare

vient redresser la donne

Si la survie est une valeur, alors la femme doit se reconnaître comme immanence, là où l’homme est transcendance et abstraction et néglige la vie. Ce qui existe est le présent, non le but.
Le mouvement féministe des années 1970 trouve avec Carla Lonzi et son groupe Rivolta Femminile des femmes capables de renverser le sens des choses, et ce même à l’intérieur d’un mouvement historique de transformation des mœurs qui ne parvenait pas à briser le tabou ancestral de l’asservissement des femmes ; le sujet imprévu – relatif, aurait ajouté Simone de Beauvoir.
Rendre la femme à elle-même est le parcours que Carla Lonzi dessine avec ce livre.

2 BIS. DU FOND DE CET EXIL viennent toutes les voix, et
dans cet exil toutes les voix se perdent. L’Autre ne
nous accueille pas; il nous renvoie à l’Autre en nous.
Nous abandonnons ce monde en ruine sans regrets
et sans peine, pressés par quelque vague sentiment
de hâte. Nous l’abandonnons comme les rats abandonnent le navire, mais sans forcément savoir s’il est
amarré à quai. Rien de «noble» dans cette fuite, rien
de grand qui puisse nous lier les uns aux autres. Finalement, nous restons seuls avec nous-mêmes, car nous
n’avons pas décidé de combattre mais de nous conserver. Et cela n’est pas encore une action, seulement
une réaction.

Les 5 scènes les plus romantiques de l'impressionnisme

7 CE PASSAGE, semblable à celui des oiseaux migrateurs, au murmure des douleurs errantes, donne
peu à peu forme aux communautés terribles.

L’appelisme français est à détruire , car les pires communautés terribles logent à l’Amical du Futur et à Tarnac

6 BIS. AU SEIN DE LA COMMUNAUTÉ terrible l’informalité
est le médium le plus approprié à la construction
inavouée de hiérarchies impitoyables.

Julien – Matthieu – Marcello – Ivan

1 LA PARRHÈSIA est l’usage dangereux, affectuel du
discours, l’acte de vérité qui met en question les
rapports de pouvoir tels qu’ils sont hic et nunc dans
l’amitié, dans la politique, dans l’amour. Le parrhésiastès n’est pas celui qui dit la vérité la plus douloureuse pour briser les liens qui unissent les autres et
qui se fondent sur le refus d’accepter cette vérité
comme inéluctable. Celui qui fait usage de la parrhèsia se met en danger d’abord lui-même par un geste
d’exposition de soi dans les maillons relationnels. La
parrhèsia c’est l’acte de vérité qui fuit le point de vue
de surplomb.
Là où la parrhèsia n’est pas possible, les êtres sont en
exil, ils agissent comme des esclaves. Même si la communauté terrible est pour ses habitants comme une
cathédrale dans le désert, c’est en son sein que l’on
endure l’exil le plus amer. Car en tant que machine de
guerre omnilatérale qui doit garder avec l’extérieur
un équilibre vital de nature homéostatique, la communauté terrible ne peut pas tolérer la circulation dans
ses rangs de discours dangereux pour elle-même. Pour
se perpétuer, la communauté terrible a besoin de reléguer le danger à l’extérieur : ce sera l’Étranger, la
Concurrence, l’Ennemi, les flics. Ainsi la communauté
terrible applique-t-elle en son sein la plus stricte
police des discours, devenant à elle-même sa propre
censure.

Katherine : Le Désir Ultime du Violeur est voler la plusvalue dont il est jaloux pour la vendre au Capital, car Lilith vole la semence perdu au fond du lit des amants pour en nourrir une armée de damnés revolutionnaires

Mario Tronti la chiamava banalmente il processo storico di sussunzione del lavoro al capitale, et Silvia Federici rajouterais la banale effraction della sua forza lavoro à quelqu’un qui refuse de vendre son corps au prix de la valeur marchande en cours

Alors, cher ami, saurais-tu vraiment capable danser ?

RdV psychogéographie mémorielle en images en mouvement Indice : Chris Marker La Jetée

Les Amants, de Magritte

Mémoires d’une jeune fille

Répètition Teatro Valle

La Nave Va

Laboratorio Nave Scuola

Estate 2015

pièce : Opéra de quatre sous

Potrebbe essere un'immagine raffigurante 1 persona

I am looking at you

Signé Bertolt Brecht

Beatriz de Luna Miquez

/WU MING Q LUTHER BLISSET)

Absence

Ligne de fuite

Pour L’Enfant Terrible

Puis l’Autre s’en va, vous avez cessé de lui plaire, il ne vous trouve plus d’intérêt. Il vous abandonne avec le réel, par exemple une culotte souillée. Il ne s’occupe plus que de son temps à lui. Vous êtes seul avec votre habitude, déjà d’obéir. Seul dans un temps sans maître.

2014

absence esposizione corretta.jpg

D’autres ont beau jeu alors de vous circonvenir, de se précipiter dans votre vide, vous ne leur refusez rien, vous les sentez à peine. Vous attendez le Maître, qu’il vous fasse la grace de vous toucher encore une fois. Il le fait, une nuit, avec les pleins pouvoir sur vous que tout votre être a suppliés. Le lendemain il n’est plus là. Peu importe, l’espérance de le retrouver est devenue votre raison de vivre, de vous habiller, de vous cultiver, de réussir vos examens. Il reviendra et vous serez digne de lui, plus même, vous l’éblouirez de votre différence en beauté, savoir, assurance, avec l’être indistinct que vous étiez auparavant…

2017

DSC02387.JPG

Tout ce que vous faites est pour le Maître que vous vous êtes donné en secret. Mais, sans vous en rendre compte, en travaillant à votre propre valeur vous vous éloignez inexorablement de lui.

Vous mesurez votre folie, vous ne voulez plus le revoir jamais.

Vous jurez d’oublier tout et de ne jamais en parler à personne. 

Annie Ernaux, Mémoire d’une jeune fille